/   FR

Dacia Sandero 0,9 TCe

Par Gilles Cost le 15 décembre 2015 à 14:20
En 2015, Dacia a célébré le dixième anniversaire de son arrivée sur les marchés d’Europe de l’Ouest, or la Sandero a largement contribué à ce succès, depuis son introduction en 2008. Elle visait à proposer une citadine d’un gabarit similaire à une Clio, pour le prix d’une Twingo. Aujourd’hui, la seconde génération de Sandero applique la même recette, mais avec une esthétique plus attirante, de meilleurs moteurs, et un équipement plus fourni pour un tarif restant accessible. Dans le cadre de cet essai, nous avons choisi la Sandero 0,9 TCE de 90 ch, car cette motorisation moderne correspond bien à la philosophie du véhicule.

Un design aux accents germaniques La Sandero étant la Dacia qui réalise les meilleures ventes en France, avec plus de 45 000 exemplaires par an, le constructeur n’a pas hésité à modifier profondément les lignes de ce modèle en 2012 – soit 4 ans seulement après la sortie de la première génération – afin de renforcer son attractivité. Il s’agissait concrètement de donner une impression de dynamisme et de robustesse, tout en veillant à ce que la face avant soit en cohérence avec la nouvelle identité visuelle de la marque. Les optiques avant amincies et la calandre retravaillée avec deux barrettes démontrent que les designers de la marque roumaine n’hésitent plus à mettre fièrement en avant le logo de Dacia. Au niveau du profil, leur volonté de créer un sentiment général de solidité s’est notamment concrétisée par des flancs creusés et des arches de roues plus prononcées qu’auparavant. Toutes ces retouches visent à « germaniser » le dessin de la voiture, et l’arrière n’est pas sans évoquer par exemple une certaine Polo. Il ne s’agit pas de copie, mais bien de s’inspirer intelligemment d’un modèle qui fait référence sur le marché. Enfin, l’intérieur s’avère plus accueillant grâce à une nouvelle planche de bord à la fois plus moderne, et plus qualitative. Sur notre version Lauréate bien fournie en options, nous avons également beaucoup apprécié les touches de chrome (sur les contours des cadrans, le logo du volant, etc.) et de cuir (sur le levier de vitesse et le volant). Un moteur essence efficace, qui témoigne de l’intérêt du downsizing

Le 3 cylindres TCe 90 équipant notre Sandero d’essai a été développé par les ingénieurs motoristes de Renault, et malgré sa faible cylindrée (898 cm3), il dispose d’un turbo qui lui permet d’afficher de sympathiques performances tout en soignant sa consommation et ses émissions polluantes. La Sandero étant légère (962 kilos à vide), les 90 ch et 135 Nm de ce moteur lui autorisent en effet une vitesse de pointe de 175 km/h – amplement suffisante pour une citadine polyvalente – tandis que le 0 à 100 km/h nécessite 11,1 secondes. Pour mieux appréhender cette donnée brute, rappelons que la version 1.5 dCi de même puissance nécessite 1 seconde de plus sur le même exercice, ce qui se ressent véritablement au volant. En outre, même s’il est difficile sur un parcours mixte d’atteindre la consommation annoncée par Dacia de 5,2 l aux 100 km, il s’avère relativement aisé de rester sous la barre des 6 l/100 km – à condition d’adopter une conduite souple. En effet, inauguré sur la Clio IV, le TCe 90 a parfois été critiqué pour sa gourmandise lors d’une utilisation intensive (dans le cadre d’une ascension de col, par exemple). Il convient toutefois de nuancer cette remarque dans la mesure où elle s’applique à tous les moteurs essence dotés d’un turbo. Par ailleurs, s’il est vrai que la Sandero aurait gagné à bénéficier du Stop & Start, elle se positionne comme l’une des bonnes élèves de sa catégorie. Soulignons enfin que ce moteur moderne utilise une chaîne de distribution qui espace les intervalles d’intervention, réduisant d’autant la facture d’entretien. Un comportement routier "paisible"

Le châssis de la Logan dérive de celui de la Clio II, or si celui-ci faisait référence en 1998, il apparaît désormais quelque peu dépassé, surtout en matière de précision. Certes, le train avant dispose d’une direction assistée dont les réglages ont été revus en 2012, mais il subsiste un léger flou au moment d’inscrire la voiture en virage. De plus, du fait d’un centre de gravité relativement haut, la Sandero est sujette à quelques mouvements de caisse, mais la tenue de route est globalement très saine. Sur route sèche, il faut donc vraiment en rajouter pour déclencher un anti-dérapage ESP de série, qui se révèle d’ailleurs très bien calibré. En outre, si les suspensions sont plus fermes que sur le modèle précédent, le confort de roulement nous est apparu excellent – en dehors de quelques légères trépidations à basse vitesse. Au final, si l’on garde à l’esprit que la Sandero TCe 90 n’est pas une voiture de sport, en adoptant une conduite souple et apaisée, son comportement routier s’avère au-delà de tout soupçon, et n’a rien de low cost dans le sens péjoratif du terme. L’élasticité remarquable du moteur à bas et moyen régime contribue en tout cas à rouler sereinement, et compense en partie le ressenti négatif de la boîte de vitesse, qui accroche et vibre un peu trop. Notons enfin une isolation phonique meilleure que sur la version diesel, et qui n’a rien à envier à une citadine « normale ». Une dotation plus généreuse pour des prix toujours contenus

En version haut-de-gamme Lauréate, la Sandero bénéficie notamment de série de quatre airbags, de l’ESP, d’une banquette fractionnable, de vitres électriques avant, de projecteurs antibrouillard, mais aussi d’une climatisation manuelle et d’un autoradio Bluetooth avec prise USB. Parmi les options intéressantes, notons l’excellent Media Nav, un GPS 3D tactile, très facile à utiliser et disponible pour « seulement » 250 euros – voire 350 euros pour la version « Europe ». Lorsque l’on sait qu’un système similaire est vendu deux à trois fois plus cher dans des modèles concurrents, il s’agit d’un avantage non négligeable. La Sandero peut également recevoir un régulateur-limiteur de vitesse, et s’équipée de vitres électriques à l’arrière également. Quoi qu’il en soit, tout cet équipement n’a pas entraîné une hausse du prix notable, le modèle de base débutant à 7 990 €, tandis que notre TCe 90 Lauréate quasiment toutes options est affichée à environ 13 000 €. Cela représente tout de même près de 5 000 € de moins qu’une Clio IV ou qu’une 208 de puissance et d’équipement similaire. ##separator## Le bilan

Même si elle reste le fer de lance de la marque Dacia et si le rapport prix/équipement reste excellent, il ne faut pas trop en demander à la Sandero. Les sièges, notamment, manquent un peu de maintien, ce qui se révèle d’autant plus regrettable du fait de la prise de roulis marquée. Les performances, elles, n’ont rien de tonitruantes, en particulier au niveau des reprises. Il n’en reste pas moins que les automobilistes qui font le choix de la Sandero n’en demandent pas plus : une bonne voiture, sans chichi, qui roule bien et suffisamment sécurisée. En somme, le haut de gamme de la voiture à prix contenu ! ##onaime## On aime :

  • Le tarif contenu
  • Le moteur élastique aux performances suffisantes
  • L’excellent confort de roulement
  • L’ESP bien calibré
  • Un style plus affirmé, avec une finition également en progrès
##onaime## On aime moins :
  • Les sièges
  • Les performances
  • La rugosité de la boite de vitesses
  • Les quelques lacunes persistantes en matière d’équipement
  • La position de conduite avec un volant trop droit
##onaime## ##verdict## La Sandero Lauréate 0,9 TCE 90 obtient une note de 15/20 ##verdict##

Avec des notes sur 5 : ##notes##
    Sécurité : 4
  • Facilité de contrôle 4
  • Aide à la conduite 4
  • Freinage 4
  • Visibilité 4
  • Airbags 4
    Budget : 4,5
  • Prix d'achat 4,5
  • Consommation 4
  • Rapport prix-équipement 5
  • Garantie et programme d'entretien 4
  • Facilité de revente 4,5
    Confort : 4
  • Suspension 4
  • Insonorisation 3,5
  • Siège avant et position de conduite 3,5
  • Siège arrière et habitabilité 4,5
    Conduite : 3,5
  • Puissance et performances 3,5
  • Souplesse 4
  • Reprise 3,5
  • Boite de vitesses 3,5
  • Précision de la direction 3,5
  • Diamètre de braquage 4
  • Douceur de la direction 4
    Aspects pratiques : 4
  • Coffre, volume, accès, forme 4,5
  • Modularité 4
  • Ergonomie 4
  • Petits rangements 4
    Equipements de série de base : 3,5
    Qualité de la finition : 3,5
    Originalité du design : 3,5
    Ecologie : 3,5
##notes##


Reserverunessai.com est le premier portail automobile spécialisé dans l’essai gratuit de véhicules neufs, qui collabore avec plus de 18 marques automobiles mondiales. On vous propose des essais gratuits et sans engagement.

Choisissez vos modèles et essayez-les gratuitement en concession près de chez vous

Dacia Duster 1 vs Duster 2 : quoi de neuf ?
C’est au Salon de Francfort que l’on a découvert le restylage du Dacia Duster. Début 2018, le nouveau modèle renverra son aîné au garage. Retour sur tous les changements qui caractérisent le renouvellement du célèbre SUV low cost....
Lire la suite
Nouvelle Dacia Logan MCV Stepway, un break baroudeur
La nouvelle Logan MCV vient compléter la famille Stepway. Ce break moderne s'...
Lire la suite
Dacia lance ses nouveaux Dokker et Lodgy en France
Les nouveaux Dacia Dokker et Lodgy sont plus modernes dedans comme dehors. Le...
Lire la suite
Le Dacia Duster s’offre une finition haut de gamme Black Touch
La nouvelle gamme du Dacia Duster arrive. Avec elle, c'est aussi un nouveau l...
Lire la suite
Deux séries limitées chez Dacia
Dacia a décidé d'innover en dévoilant à son public deux séries limitées chez ...
Lire la suite
Dacia fait évoluer son Duster
Dacia dévoile le Duster Edition ...
Lire la suite

  • Dacia Lodgy
  • Dacia Sandero
  • Dacia Logan
Voir toutes les photos

NOTE GÉNÉRALE
  • Esthétique - Ligne
  • Plaisir de conduite - Confort
  • Sécurité
  • Entretien
  • Rapport finition, équipement / prix
Dacia Duster

J'en suis propriétaire actuellement

bien


NOTE GÉNÉRALE
  • Esthétique - Ligne
  • Plaisir de conduite - Confort
  • Sécurité
  • Entretien
  • Rapport finition, équipement / prix
Dacia Sandero

Je l'ai essayé

j\'ai essayé le Dacia sandero stepway , la version prestige de luxe , j\'ai adoré conduire ce véhicule , prise en main rapide , simple , une adaptions quasi instantanée.pas besoin d\'avoir \


NOTE GÉNÉRALE
  • Esthétique - Ligne
  • Plaisir de conduite - Confort
  • Sécurité
  • Entretien
  • Rapport finition, équipement / prix
Dacia Sandero

Je l'ai essayé


NOTE GÉNÉRALE
  • Esthétique - Ligne
  • Plaisir de conduite - Confort
  • Sécurité
  • Entretien
  • Rapport finition, équipement / prix
Dacia Duster

Je l'ai essayé


NOTE GÉNÉRALE
  • Esthétique - Ligne
  • Plaisir de conduite - Confort
  • Sécurité
  • Entretien
  • Rapport finition, équipement / prix
Dacia Duster

J'en suis propriétaire actuellement


Avec Reserver1essai, votre portail automobile au quotidien, retrouvez toute l'actu auto, fiches techniques, photos et vidéos de vos marques de voitures préférées. Envie d'acheter une nouvelle voiture ? Faites gratuitement une demande d'essai auto en ligne chez le concessionnaire de votre choix.


En cas d'inscription, vous déclarez accepter la Charte des données personnelles du présent site et ses Conditions générales d'utilisation.

Identité du responsable du traitement : société TIMEONE PUBLISHING ayant son siège au 20-24 rue Jacques Ibert, 92300 LEVALLOIS PERRET.

Les informations collectées sont transmises à nos partenaires afin qu’ils vous recontactent concernant les prestations sélectionnées. En application de la Loi " Informatique & Libertés " du 6 janvier 1978 telle que modifiée par la Loi du 6 août 2004 et du Règlement Général sur la Protection des Données n° 2016/679 du 27 avril 2016, entré en vigueur le 25 mai 2018, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données vous concernant, ainsi qu'un droit à la portabilité, à la limitation du traitement et à l'information que vous pouvez mettre en œuvre en écrivant à l'adresse suivante: Programme Reserverunessai - TIMEONE PUBLISHING SAS 20-24 rue Jacques Ibert, 92300 LEVALLOIS PERRET– France ou à op-pub@timeonegroup.com.

Vous pouvez accéder à nos mentions légales complètes ici.