Mazda CX-3 1,5 SkyActive 105 ch

Le style Kodo version sexy
Ce CX-3 arbore le style « âme en mouvement » ou Kodo adopté par la marque depuis quelques années. Ce SUV repose sur la plate-forme de la Mazda 2 et joue la séduction. Il s’inspire des SUV plus gros que sont les CX7 et CX5, mais en beaucoup plus compact. Ses 4,28 m ont des lignes fluides qui font l’unanimité. Le profil est musclé, les surfaces vitrées limitées, le capot long et la ligne de toit fuyante. Pour le look baroudeur, il y a les protections de carrosserie, les arches de roues noires ou encore les projecteurs fins et les deux sorties d’échappement.
Un intérieur de qualité

Si le CX-3 est grand à l’extérieur, il ne l’est pas tant que ça à l’intérieur. À l’avant, tout va très bien, mais l’espace arrière est relativement réduit. C’est surtout la cinquième personne qui est mal installée. Le confort des dossiers et la longueur des assises permettent de compenser. La qualité des matériaux et des finitions est sans défaut. On retrouve un univers sportif avec le volant droit, les trois compteurs et la boîte mécanique à faible débattement. Côté reproche : le coffre ! Seulement 350 litres et un double plancher pas très facile à manipuler. Mais ce volume devient le plus grand de la catégorie une fois la banquette rabattue, pour atteindre 1 260 litres. Le poste de conduite est centré sur le conducteur, les commandes tombent toutes parfaitement sous la main et la position de conduite est parfaite. Dommage que la visibilité arrière soit limitée.
Volontaire, sécurisant et agile sur la route

Avec l’unique bloc diesel disponible, le CX-3 fait bien son travail. C’est le seul moteur sans malus et il peut être associé à deux ou quatre roues motrices, à une boîte mécanique ou automatique. Il est issu de la Mazda 2 et reste très séduisant. Il est silencieux (sauf en accélération), bon à bas régime, et offre des reprises convaincantes grâce aux 270 Nm de couple. La transmission à deux roues motrices et la boîte mécanique à six rapports permettent de limiter la consommation à 6,5 litres en moyenne. Mazda a su trouver la juste moyenne entre la souplesse et la fermeté. Le CX-3 est souple et agile en ville comme sur la route, avec un maintien parfait. La direction manque de précision et de réactivité, mais le comportement est toujours rassurant.
Un équipement largement satisfaisant

Le Mazda CX-3 profite d’une dotation très bien fournie. Dès l’entrée de gamme, on a la navigation, la climatisation automatique, le système de connexion Bluetooth, le freinage d’urgence automatique en ville. Si le prix d’appel n’existe pas vraiment, les équipements sont largement présents de série.
##separator##
Le bilan
Avec son CX-3, Mazda fait une entrée remarquée dans le segment si porteur des SUV urbains. Des lignes sexy, attirantes et dynamiques, un style très personnel, un choix de motorisations convaincant, un comportement routier agréable font partie de ses atouts. C’est le plus grand à l’extérieur mais pas forcément à l’intérieur. L’habitabilité arrière est un peu juste, mais le confort permet de compenser largement. C’est plus difficile pour le volume du coffre qui est le plus petit. Reste que, là encore, une fois la banquette rabattue, les 1 260 litres disponibles représentent la plus grande offre de la catégorie. Disponible en deux ou quatre roues motrices, en motorisations essence en 120 ou 150 ch et en Diesel en 105 ch, le CX-3 est volontaire, sobre et agréable à conduire, sur route comme en ville. La qualité de fabrication et les matériaux utilisés sont souvent plutôt meilleurs que la concurrence, le compromis entre confort et dynamisme est bien géré. Le CX-3 s’avère l’un des meilleurs de la catégorie, avec des tarifs élevés mais des équipements largement à la hauteur.

##onaime##
On aime :

  • Les lignes originales
  • La qualité de fabrication
  • Le confort de conduite
  • L’équipement de série
  • Le contenu technologique

##onaime##
On aime moins :

  • Le volume du coffre
  • Le manque de précision de la direction
  • La visibilité 3/4 arrière
  • La sonorité du diesel à l’accélération
  • Le manque de rangements

##onaime##
##verdict##
La Mazda CX3 1,5d BVM6 obtient une note de 14,8/20
##verdict##

Avec des notes sur 5 :
##notes##

    Sécurité 4

  • Facilité de contrôle 4
  • Aide à la conduite 4
  • Freinage 4
  • Visibilité 3
  • Airbags 4
  • Crash-test EuroNCAP 5
    Budget 4

  • Prix d’achat 3
  • Consommation réelle 4
  • Rapport prix-équipement 4,5
  • Garantie et programme d’entretien 4,5
  • Facilité de revente 2,5
    Confort 3,5

  • Suspensions 4,5
  • Insonorisation 4
  • Siège avant et position de conduite 4,5
  • Siège arrière et habitabilité 1,5
    Conduite 4

  • Puissance et performances 3,5
  • Souplesse 4
  • Reprises 4
  • Boîte de vitesses 4,5
  • Précision de la direction 3
  • Diamètre de braquage 4
  • Douceur de la direction 3,5
    Aspects pratiques 2,5

  • Coffre, volume, accès, forme 2
  • Modularité 2
  • Ergonomie 4
  • Petits rangements 2
    Equipements de série de base 4,5
    Qualité de la finition 4,5
    Originalité du design 5
    Ecologie 3,5

##notes##

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires