Mercedes Classe C Berline 2014 220cdi

Look sexy et irrésistible
La classe C possède un style unique, des lignes attrayantes, les creux dessinés dans les ailes et les portières s’harmonisent à merveille dans la continuité des optiques avant et arrière. La calandre reçoit un soin particulier et les pare-chocs affichent une allure offensive. Quant aux bas de caisse, ils se garnissent de chrome, ajoutant du charisme à la silhouette de la berline. Par ailleurs, les mensurations ont été revues à la hausse, conférant de l’autorité à la voiture étoilée. Elle mesure 4,69 m de long et 1,81 m de large, soit 27 cm de plus que sa grande sœur. À l’intérieur, Mercedes démontre tout son savoir-faire, avec une console large et incurvée, une qualité des matières accrue ainsi que le goût du détail. On notera le chic des ouïes d’aération tout en rondeur. Les passagers, quant à eux, prendront place dans les sièges repensés apportant plus de confort et d’ergonomie.
Le 220cdi, sobre et puissant

Le modèle essayé ici est le 220cdi de quatre cylindres, propulsé par un moteur de 170 ch. La boîte automatique 7G Tronic commandée au volant s’avère douce, le couple de 400 nm répond de manière fulgurante, transformant la route en tapis de velours pour mouvoir les 1600 kg de la berline. L’insonorisation à l’intérieur se montre satisfaisante, la sobriété des motorisations annoncée par Mercedes se constate en essai réel, puisque la consommation affiche 6,2 litres/100 km. Très acceptable pour une telle puissance, et surtout qui exempte de malus ce modèle. La classe C se distingue également par une tenue de route irréprochable, le train postérieur ne se dérobe jamais et les roues arrière entraînent la compacte de manière magistrale à l’assaut du bitume. L’habitabilité, moyenne sur les versions précédentes, s’améliore ici, les occupants des places arrière apprécieront un espace aux genoux bonifié. Le volume du coffre ne varie pas, offrant 480 litres de capacité.
Motorisations et sécurité : un ton au-dessus

La classe C se décline principalement en trois motorisations, deux essence de 156 et 184 ch et un Diesel BlueTec de 170 ch, ce dernier représentera en France une part importante des ventes. D’autres variantes sont apparues après le lancement en 2014, notamment le 250 Bluetec Diesel de 204 ch et la surpuissante AMG V8 de 450 ch. Mercedes se démarque avec sa berline en inaugurant le châssis aluminium qui permet un gain de 100 kg sur la balance. Le train avant comporte quatre bras, le multibras étant de rigueur sur l’essieu arrière. Au volant, le conducteur composera entre cinq modes de pilotage, confort, eco, sport, sport+ et individuel, adaptant la suspension selon le dispositif choisi. Quant à la direction assistée électrique, elle procure un ressenti inégalé. Enfin, la sécurité constitue le point fort de la berline. En effet, elle se dote d’un système de prévention des collisions et d’un freinage adaptatif qui maintient la pression sur la pédale de frein automatiquement, même en cas de relâche. Ces aides à la conduite épargneront de nombreuses vies parmi les accros du téléphone et des SMS.
Une myriade d’options

La classe C s’organise autour de quatre finitions. Cependant, elle s’équipe de série du frein à main électrique, de huit airbags, de l’agility control, du système de détection de fatigue, de la caméra de recul, du contrôle de pression des pneus, d’un écran couleur 7 pouces, du Bluetooth, des phares de jour LED et d’un dispositif de prévention des collisions. Ensuite, l’Executive se garnira du GPS en 3D, de sièges en similicuir, de l’aide au parking, de jantes 17 pouces, de feux arrière à LED, etc. Le Pack AMG viendra enrichir la variante Sportline, intégrant un bas de caisse avec un habillage spécial, les jantes 18 pouces ainsi qu’une sellerie sport. Pour terminer, le haut de gamme Fascination inclut le must des accessoires électroniques, entre autres une aide à la lecture des panneaux routiers, un écran multimédia à haute résolution, la détection des angles morts, les sièges en cuir, le toit panoramique à ouverture électrique, l’affichage sur le pare-brise, etc. De la seconde variante, en passant par la mouture intermédiaire, à la version de luxe, les options seront respectivement facturées 5 100, 2 050 et 5 200 euros. L’entrée de gamme n’est pas concernée, les équipements étant inclus dans le prix d’achat.
##separator##
Le bilan
Plus attirante, plus séduisante tant au niveau de ses courbes que de son intérieur, la Classe C dame le pion à ses rivales. Le renouveau atteint quasiment la perfection. Les motorisations s’améliorent nettement, avec des consommations raisonnables et des émissions en CO2 en baisse. En ce qui concerne le comportement, la berline se visse à la route, transportant les passagers dans un confortable et paisible voyage. Seule la mélodie du moteur se fera entendre dans l’habitacle. Douce et discrète, elle témoignera de l’excellence du savoir-faire allemand. Côté tarifs, il faudra casser sa tirelire pour s’offrir le meilleur de la technologie germanique, les prix variant de 33 000 euros pour l’entrée de gamme à plus de 57 000 euros pour les versions Fascination.

##onaime##
On aime

  • Le confort à l’intérieur
  • Le nombre d’options disponibles
  • L’insonorisation
  • La qualité des matériaux
  • Le design
  • Les modes de suspension

##onaime##
On aime moins

  • Les tarifs élevés
  • Le côté peu pratique de la boite 7G tronic commandée au volant
  • La visibilité moyenne de la lunette arrière
  • Le volume intérieur qui est pile dans la moyenne du segment

##onaime##
##verdict##
La classe C obtient la note générale de 17/20
##verdict##

Avec des notes sur 5 :
##notes##

    Sécurité 5

  • Facilité de contrôle 5
  • Aide à la conduite 5
  • Freinage 5
  • Visibilité 3,5
  • Airbags 5
  • Crash-test EuroNCAP 5
    Budget 3

  • Prix d’achat 3
  • Consommation réelle 4,5
  • Rapport prix-équipement 4
  • Garantie et programme d’entretien 5
  • Facilité de revente 4
    Confort 5

  • Suspensions 5
  • Insonorisation 5
  • Siège avant et position de conduite 5
  • Siège arrière et habitabilité 3
    Conduite 5

  • Puissance et performances 4,5
  • Souplesse 5
  • Reprises 4,5
  • Boîte de vitesses 3,5
  • Précision de la direction 5
  • Diamètre de braquage 4
  • Douceur de la direction 5
    Aspects pratiques 4

  • Coffre, volume, accès, forme 3,5
  • Modularité 3,5
  • Ergonomie 4
  • Petits rangements 4
    Equipements de série de base 4
    Qualité de la finition 5
    Originalité du design 5
    Ecologie 4

##notes##

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires