Mercedes-Benz GLC 250 Coupé

Un extérieur plus réussi que son modèle
Le GLC Coupé reprend beaucoup d’éléments de la Classe C, mais dispose de lignes plus agressives et musculeuses et d’un pavillon qui plonge davantage vers l’arrière. Il ressemble à un GLE Coupé, mais en plus petit, avec une ligne plus athlétique. Il vient faire face au SUV Coupé X4 de BMW. Doté d’un pavillon plus tombant qui intègre la lunette arrière, il est plus trapu et plus long que son modèle d’origine. Par rapport au GLE, il est plus court de 17 cm, mais est doté d’un capot plus penché, d’un pare-brise plus incliné, d’un hayon moins vertical et d’une poupe très massive. Par rapport au GLC « classique », il s’abaisse de 4 cm, mais s’allonge de 8 pour atteindre 4,73 m, ce qui lui donne une silhouette plus fine que celle du BMW X4. Une grille de calandre diamantée noire et un système d’échappement avec deux sorties apparentes en acier inoxydable complètent la touche sportive.
Un intérieur très bien fini
Mercedes GLC Coupé intérieur
Comme pour l’extérieur, le GLC Coupé récupère l’intérieur du GLC, donc de la Classe C, tout en recevant de série le Pack AMG Line. La présentation est très soignée, avenante, et la finition parfaite. Toutes les commandes tombent sous la main, car le GLC Coupé dispose d’une planche de bord moderne. C’est surtout la visibilité arrière qui subit les conséquences du passage à la version coupé. La caméra de recul de série est très utile. La position de conduite est parfaite grâce à un réglage électrique du volant et du siège. Évidemment, avec un Coupé, on a moins de place à l’arrière, mais sans que cela soit rédhibitoire. La garde au toit est suffisante pour accueillir de grands adultes en évitant la place centrale. L’accès est un peu moins facile à l’arrière, mais, une fois installé, on a suffisamment de confort et d’espace pour de longs trajets.
Le hayon étant plus vertical, l’espace pour charger est moins grand, mais le coffre est toujours de 500 litres. Dommage que le seuil de chargement ait pris de la hauteur.
Sur la route, une stabilité remarquable
Mercedes GLC Coupé sur route
Cet essai porte sur l’unique choix en essence. Ce moteur de 211 ch et 350 Nm est associé à une très bonne boîte de vitesses automatique à neuf rapports (9G-Tronic) et à une transmission intégrale 4Matic. Cette combinaison permet de passer de 0 à 100 km/h en 7,3 s, pour une consommation moyenne en cycle mixte de 10,3 litres aux cent kilomètres. Le GLC Coupé n’est pas d’une agilité époustouflante, mais il enchaîne les virages en faisant presque oublier son poids. Le train avant est très bien guidé, la direction parfaitement calibrée et les quatre roues motrices assurent une stabilité à toute épreuve. Le plaisir de conduite est bien là et il est difficile de prendre ce modèle en défaut. Ce SUV à tendance sportive réussit parfaitement sa mission.
Des équipements satisfaisants
Mercedes GLC coupé vue latérale
Le GLC Coupé est très généreusement doté, comme la Classe C dont il copie presque à l’identique les équipements. Mais il y a toujours autant d’options. Il est disponible en trois finitions, avec pour base l’Executive. On a, de série : aide au démarrage en côte, détection de somnolence, avertissement de collision, feux arrière et clignotants à Led, régulateur limiteur de vitesse, caméra de recul, climatisation automatique, connexion Bluetooth, détecteur de pluie, démarrage sans clé, ouverture et fermeture du hayon par commande électrique, pavé tactile pour la navigation…
##separator##
Le bilan
Le Mercedes GLC Coupé est presque plus agréable que son modèle, le GLC « classique ». Malgré sa transformation en coupé, il reste facile à utiliser au quotidien, même si le coffre est un peu moins pratique. Ce coupé est une réussite notamment de par son look séduisant, des technologies de pointe (souvent en option), une grande qualité de fabrication et des moteurs dynamiques. Il combine parfaitement le dynamisme d’un coupé avec le côté fonctionnel d’un SUV. Si certains aspects pratiques disparaissent, cela n’entrave pas une utilisation au quotidien. Le très bon amortissement apporte un excellent confort. C’est un vrai bonheur de voyager à bord, même sur de longs trajets. Les tarifs restent élevés et la liste des options toujours aussi longue, mais ce GLC Coupé a largement de quoi soutenir la compétition face au BMW X4.
Mercedes-Benz GLC 250 coupé vue arrière
##onaime##
On aime :

  • Le design
  • La qualité
  • Le comportement
  • La douceur en roulant
  • La position de conduite

##onaime##
On aime moins :

  • La visibilité arrière
  • Le seuil de chargement un peu haut
  • Le poids
  • La place centrale arrière
  • Les tarifs

##onaime##
##verdict##

Le Mercedes GLC 250 Coupé avec le moteur essence de 211 ch obtient une note de 15,1/20

##verdict##
Mercedes-Benz GLC 250 Coupé moteur
Avec des notes sur 5
##notes##

    Sécurité 4

  • Facilité de contrôle 4
  • Aide à la conduite 4,5
  • Freinage 3
  • Visibilité 2,5
  • Airbags 5
  • Crash-test EuroNCAP 5
    Budget 3,5

  • Prix d’achat 3
  • Consommation réelle 3
  • Rapport prix-équipement 4
  • Garantie et programme d’entretien 3,5
  • Facilité de revente 3
    Confort 4,5

  • Suspensions 4,5
  • Insonorisation 5
  • Siège avant et position de conduite 4
  • Siège arrière et habitabilité 3,5
    Conduite 4

  • Puissance et performances 4
  • Souplesse 4,5
  • Reprises 4
  • Boîte de vitesses 4,5
  • Précision de la direction 3,5
  • Diamètre de braquage 3,5
  • Douceur de la direction 3,5
    Aspects pratiques 3,5

  • Coffre, volume, accès, forme 3
  • Modularité 3,5
  • Ergonomie 3
  • Petits rangements 3,5
    Equipements de série de base 4,5
    Qualité de la finition 5
    Originalité du design 4,5
    Ecologie 2,5

##notes##

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires