Renault Koleos 2 – Intens 1.6 L dCi 130

Un SUV musclé

Design du SUV Renault Koleos 2

Dès le premier coup d’oeil, on sent bien que le nouveau Koleos se situe à des années-lumières de son prédécesseur, fade et dépourvu de personnalité. Ici, le SUV partage sa plateforme avec le reconnu Nissan X-Trail et monte en gamme par rapport à son cousin, le Renault Kadjar. La face avant du véhicule reprend les derniers éléments stylistiques du constructeur français ; la calandre, les optiques avant et arrière, ou encore la signature visuelle en C, elle-même empruntée aux Renault Talisman et Espace. Les ailes gonflées du nouveau Koleos donnent l’illusion que le SUV a gagné en musculature. Nous verrons par la suite s’il a le tempérament qui colle à son style ; pour l’instant, le Renault Koleos 2e du nom est un beau bébé de 1 615 kg, pour 1,84 m de largeur, 1,68 m de hauteur et 4,67 m de longueur, soit 3 cm de plus que son principal rival, le Peugeot 5008.

Confort et habitabilité dans l’habitacle

Coffre du SUV Renault Koleos 2

L’intérieur est également une belle surprise, lorsqu’on repense à la sobriété du précédent Koleos. Ici, l’habitacle est clair, lumineux et très plaisant à regarder. Notre finition Intens propose de série une magnifique sellerie cuir, ainsi qu’une jolie planche de bord sur laquelle vient s’intégrer, en plus d’une instrumentation numérique, l’écran 8,7 pouces au format portrait que l’on connaît déjà du Talisman et de l’Espace. Les finitions sont très bonnes, avec des jointures fines entre les multiples éléments du cockpit.

A l’arrière, l’habitabilité est excellente pour les passagers installés sur les côtés, qui dispose d’un espace important. En revanche, si vous accueillez un passager central, le manque de place pourrait mettre celui-ci mal à l’aise lors des longs trajets. On déplore également l’absence de banquette coulissante et d’une version 7 places. Sans doute Renault aura souhaité garder son Koleos dans les clous du segment SUV et ne pas marcher sur les plates-bandes de ses modèles Espace et Grand Scénic. On regrettera en cela le manque de modularité et de rangements que l’on est en droit d’attendre d’un SUV familial, sans pour autant qu’il ne vole la vedette aux monospaces.

Le coffre à hayon automatique quant à lui, offre un volume gigantesque qui s’étale de 624 à 1 690 L une fois la banquette arrière de la voiture rabattue, laissant place à un plancher relativement plat. Une performance qui surpasse le Nissan X-Trail mais demeure en deçà des 1 940 L de volume utile que propose le Peugeot 5008.

Une conduite souple mais paresseuse

Le SUV Renault Koleos 2 en route

Voici le venu le moment tant attendu de notre essai : la conduite routière du nouveau Renault Koleos 2 ! Pour rappel, nous sommes à bord de la version 1.6 dCi 130 ch qui, il faut l’avouer, n’a rien d’un foudre de guerre. Les 130 ch de son moteur diesel, couplés aux 230 Nm de couple peinent à tracter les 1 615 kg du SUV familial, qui manque cruellement de vigueur. Les relances ne sont pas fameuses, mais les rapports sont plutôt court et une fois sa vitesse de croisière atteinte, le moteur du Koleos fait preuve d’une grande souplesse, très appréciable. en outre, la voiture abat l’exercice du 0 à 100 km/h en 11,4 s.

Par ailleurs, le train avant de la voiture a clairement du mordant et le SUV peut se targuer d’une parfaite tenue de route, quelles que soient les conditions. Le châssis est, certes, un peu ferme, mais les suspensions accomplissent leur tâche sans faillir et l’on n’a que très peu de roulis. On regrette cependant l’importante prise d’angle lors des virages qui amenuisent la précision de la direction, pourtant très réactive. En termes de consommation, l’auto montre un petit appétit avec 5,5 L consommés à la fin de notre essai, et pas plus de 128 g de CO2 / km pour notre version d’essai, soit un malus maximum de 53 €. A noter tout de même que dans sa configuration moteur la plus importante, dCi 175 ch 4×4 CVT, le Koleos rejette 156 g de CO2 / km, ce qui porte le malus à 2 153 € !

Nous aurions bien aimé pouvoir tester la version 2.0 dCi 175 ch, qui propose en option une transmission intégrale et une boîte auto CVT. Dans cette configuration, avec une garde au sol de 21 cm, on imagine la conduite plus réactive que sur notre voiture d’essai, et le Koleos prêt à parer à toute éventualité sur routes et chemins, comme un vrai 4×4.

De nombreux équipements de série

Habitacle du SUV Renault Koleos 2

Le niveau d’équipement est, finalement, l’une des plus grandes qualités du Renault Koleos 2. Disponible en 4 finitions différentes Life, Zen, Intens et Initiale Paris, le SUV familial du constructeur au losange propose d’importants packages. Sur la finition Life, on trouve ainsi de nombreuses aides à la conduite, des jantes alliage 17 pouces, un volant cuir réglable en hauteur et en profondeur, des antibrouillards, etc.. De nouveaux assistants de conduite et équipements technologiques font leur apparition avec la finition Zen, tels que le GPS multimédia, l’accès et démarrage sans clé ou des rétroviseurs dégivrants à rabattage électrique. Mais également des rails de toit en alu, ou des feux arrière à effet 3D.

La finition coeur de gamme Intens ajoute à cela l’écran multimédia de 8,7 pouces déjà présent dans le Renault Talisman, de même que 2 prises USB, des phares à diodes adaptatifs route / croisement, la sellerie cuir, une caméra de recul, un système de surveillance des angles morts ou encore, des jantes 18 pouces. enfin, la finition haut de gamme Initiale Paris surenchérit avec un dispositif audio Bose 12 HP, le hayon automatisé, des sièges avant chauffants et ventilés, un chargeur à induction, un vitrage latéral feuilleté mais également, des jantes 19 pouces.

De nombreuse options sont également disponibles lors de l’achat du Renault Koleos 2, comme de nombreux coloris de peinture, un Pack Hiver, un Pack City et bien d’autres encore.

##separator##

Bilan

 Le SUV Renault Koleos 2 vue arrière

Disponible à partir de 29 990 € en finition Life dCi 130 ch, pour des tarifs montant jusqu’à 43 400 € pour le SUV dans sa version Initiale Paris dCi 175 ch 4×4 CVT, le nouveau Koleos de Renault affiche une grille tarifaire agressive, voire carrément belliqueuse qui lui permet de couper l’herbe sous le pneu de son éternel concurrent : le Peugeot 5008, dont le comportement se veut résolument plus dynamique. Le SUV de la marque au losange compense par une offre d’équipements généreuse, un design repensé qui l confère une personnalité propre et un habitacle des plus confortables. Cela suffira-t-il à convaincre le public ? Le Renault Koleos 2 changera-t-il la donne par rapport à son prédécesseur ? Nous le saurons d’ici quelques mois !

##onaime##
On aime :

  • Le look moderne
  • Le rapport équipement / prix
  • L’habitabilité

##onaime##
On aime moins :

  • Seulement 2 motorisations au choix
  • Le manque de dynamisme
  • La modularité trop limitée

##onaime##
##verdict##

Le nouveau Renault Koleos 2 obtient une note de 3.7 / 5

##verdict##
##notes##

    • Sécurité 4.2

    • Facilité de contrôle 3
    • Aide à la conduite 4.5
    • Freinage 3.5
    • Visibilité 4
    • Airbags 5
    • Crash-test EuroNCAP 5
    • Budget 3.7

    • Prix d’achat 4
    • Consommation réelle 3.5
    • Rapport prix-équipement 5
    • Garantie et programme d’entretien 3
    • Facilité de revente 3
    • Confort 3.8

    • Suspensions 4
    • Insonorisation 3.5
    • Siège avant et position de conduite 3
    • Siège arrière et habitabilité 4.5
    • Conduite 3

    • Puissance et performances 2.5
    • Souplesse 4
    • Reprises 3
    • Boîte de vitesses 3.5
    • Précision de la direction 4
    • Diamètre de braquage 2.5
    • Douceur de la direction 3
    • Coffre, volume, accès, forme 3
    • Modularité 2
    • Ergonomie 3
    • Petits rangements 1.5
    • Equipements de série de base 3.5
    • Qualité de la finition 4
    • Originalité du design 4
    • Ecologie 3

##notes##

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires