Seat Alhambra quatre roues motrices

Des changements à peine visibles
Le Seat Alhambra franchit les années avec brio et semble ne pas subir les assauts du temps. C’est peut-être pour cette raison que le constructeur espagnol n’a pas jugé bon de révolutionner le design de son monospace. De toute évidence, les corrections passeront inaperçues pour le commun des mortels. Avec un peu de chance, les autres constateront une nouvelle calandre, des jantes redessinées et des feux LED à l’arrière. L’Alhambra conserve donc son aspect académique, convenant à toutes les situations et qui devrait remplir parfaitement sa vocation de familiale.
Justement, pour plaire à cette clientèle exigeante, l’ibérique se remarque davantage par ses dimensions que par son style, avec 4,85 m de long, 1,90 m de large et 1,72 m de haut. Ajoutez à cela un poids d’environ 1 800 kg, autant dire que le Seat sera à l’étroit en ville. Il affiche néanmoins une carrosserie dans l’air du temps, les lignes sont homogènes, les courbes bien dessinées, et les retouches minimes lui permettent d’entretenir une silhouette moderne. Les mauvaises langues affirmeront qu’il s’agit d’un clone du Volkswagen Sharan, d’autant que les marques font partie du même groupe, mais, comme on le verra plus loin, les modèles se différencient sur les motorisations proposées.
À vocation familiale
Seat Alhambra
Le monospace espagnol possède une habitabilité record avec sept vraies places. La modularité conserve son côté pratique, les portes coulissantes facilitent l’accès à l’arrière. La rangée du milieu se relève et, là aussi, permet aux personnes d’atteindre aisément les strapontins du fond. Toutefois, malgré un espace généreux à l’avant et aux sièges intermédiaires, les passagers qui mesurent plus de 1,70 m pourront se sentir à l’étroit dans la troisième travée, à réserver aux seuls enfants, donc pour les longs trajets. Quant à la planche de bord, elle affiche un style toujours aussi classique, certains diront austère, sans touches de fantaisie. Néanmoins, les assemblages et les finitions arborent le sérieux du savoir-faire germanique, avec des matériaux de qualité et un rendu satisfaisant. De plus, les occupants bénéficient d’assises confortables, surtout avec la sellerie cuir. L’Alhambra se décline également en version cinq places, permettant au coffre d’atteindre un volume de 809 litres dans cet agencement. En configuration maximale, les 2 430 litres autoriseront le déménagement d’un très gros meuble. Enfin, le volant façon « León » apporte un petit zeste d’originalité.
Transmission intégrale 4 Drive
Seat Alhambra sur plage
Sur les versions précédentes, les quatre roues motrices étaient disponibles sur les motorisations 115 et 140 ch. Désormais, le 4 Drive est couplé avec le nouveau bloc de 150 ch diesel à boîte mécanique, modèle essayé ici. Fonctionnant de concert avec les dispositifs d’aide à la conduite, la technologie 4×4 octroie une réactivité accrue lors des phases d’accélération. Elle permet une sécurité maximum par de temps de pluie, l’adhérence est optimale. La transmission intégrale facilite également la montée d’un col enneigé sans les chaînes par exemple ou sur des chemins boueux, bien que le véhicule ne soit pas adapté pour ce type de baroud. Outre ce transfert de puissance équilibré, les 150 ch suffisent largement à mouvoir le mastodonte de 1 800 kg, les relances sont franches, le comportement routier est rassurant. L’agrément de conduite se bonifie favorablement par rapport aux années passées. On notera une insonorisation améliorée, surtout à chaud, les TDI étant toujours bruyants le matin au démarrage et à faible allure. L’évolution majeure sur cette mouture réside dans la suspension pilotée qui procure un réel gain de confort et propose trois modes de fonctionnement : Sport, Confort et Normal.
Un intérieur connecté
Seat Alhambra intérieur
Les ingénieurs ibériques ont revu les équipements du Seat Alhambra à la hausse, notamment en termes de connectivité. Les options Full Link et MirrorLink permettent au conducteur de répercuter sur l’écran tactile le contenu de leur téléphone portable. Il pourra entre autres afficher la météo, suivre les notifications Facebook ou le fil Twitter. Hormis ces évolutions appréciables, le monospace s’articule autour de trois finitions. Tout d’abord le niveau Référence, proposé uniquement avec le TDI 150 ch, inclut les feux arrière LED, l’autoradio MP3, le Bluetooth, le détecteur de fatigue et le système anticollision. Ensuite, la version Style, qui se garnit d’un dispositif multimédia, d’un capteur de luminosité, du siège conducteur électrique et de radars de parking avant et arrière. Viennent s’ajouter au haut de gamme Premium le toit panoramique, les phares bi-xénon, les assises avant chauffantes, les options Full Link et MirrorLink et les jantes alliage 17 pouces. Enfin, indépendamment des finitions et moyennant une rallonge financière, l’ibérique peut s’équiper de suspensions pilotées, de la sellerie cuir et d’airbags latéraux arrière.
##separator##
Le bilan
Certes, les changements ne frappent pas les yeux sur cette nouvelle version de l’Alhambra, mais il remplit parfaitement sa mission de monospace familial. Les quelques petites retouches offrent malgré tout encore quelques années de bons et loyaux services aux familles nombreuses. Dans un segment quasi désert, le Seat 2015 apporte du sang neuf. Quant aux tarifs, ils s’échelonnent de 36 000 à 45 000 euros. Il se révèle moins cher que son frère jumeau, le Sharan. Le constructeur espagnol avance une solution intéressante pour les personnes désireuses de voyager avec une tribu ou pour emporter des objets encombrants.
Seat Alhambra vue arrière
##onaime##
On aime :

  • Les équipements revus à la hausse
  • L’habitabilité record
  • Les nouvelles motorisations
  • La consommation en baisse

##onaime##
On aime moins :

  • Le design classique
  • La planche de bord triste
  • Les strapontins arrière réservés aux enfants

##verdict##

Le Seat Alhambra obtient la note globale de 14/20

##verdict##
Seat Alhambra vue latérale
Avec des notes sur 5:
##notes##

    Sécurité 4

  • Facilité de contrôle 3
  • Aide à la conduite 3,5
  • Freinage 3,5
  • Visibilité 4,5
  • Airbags 3,5
  • Crash-test EuroNCAP 4
    Budget 3,5

  • Prix d’achat 3,5
  • Consommation réelle 4,5
  • Rapport prix-équipement 4
  • Garantie et programme d’entretien 3,5
  • Facilité de revente 3,5
    Confort 4

  • Suspensions 5
  • Insonorisation 4
  • Siège avant et position de conduite 4
  • Siège arrière et habitabilité 4
    Conduite 4

  • Puissance et performances 4
  • Souplesse 4
  • Reprises 4
  • Boîte de vitesses 4
  • Précision de la direction 3,5
  • Diamètre de braquage 3
  • Douceur de la direction 4
    Aspects pratiques 4

  • Coffre, volume, accès, forme 4
  • Modularité 5
  • Ergonomie 4
  • Petits rangements 4
    Equipements de série de base 3,5
    Qualité de la finition 3
    Originalité du design 3
    Ecologie 4

##notes##

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires