Quatre nouveautés très stylées pour ces dames

La Mini Shoreditch, juste pour la France
C’est devenu une habitude pour le constructeur britannique. En effet, la firme anglaise est très “chauvine” et c’est pour cette raison qu’elle attribue régulièrement à ses séries limitées le nom de rues ou quartiers de Londres. Après les séries limitées Park Lane, Hyde Park ou encore Green Park, c’est au tour du quartier de Shoreditch de prêter son nom à la Mini pour une édition dédiée au marché français. Il s’agit d’un quartier incontournable de la capitale, bien qu’il fût encore en ruines il y a quelques années. Les façades en brique de ses entrepôts en sont devenues une des principales caractéristiques. Voilà pourquoi Mini reprend cette couleur si particulière pour en faire des bandes sur son auto. Cette série limitée apporte son lot d’équipements spécifiques, notamment en termes de présentation. On y trouve des sièges sport en cuir et en tissu, des clignotants blancs, des insignes Shoreditch et, enfin, un toit vitré panoramique dont la partie avant est ouvrable. De plus, le choix de teintes extérieures est restreint puisque les couleurs imposées sont le blanc, le gris et le noir. Le montant de cette série d’équipements est facturé 5 950 € sur les Mini One et One D, et 4 850 € sur les Cooper et Cooper D. En plus d’un certain nombre d’équipements accordés aux séries limitées Shoreditch, les éventuels clients pourraient également profiter de loyers particulièrement avantageux. En effet, les loyers ne nécessitent pas d’apport et l’entretien est inclus dans le prix. Pour une Mini One trois portes essence de 102 ch, il faudra compter 295 €/mois tandis qu’une Mini Cooper D 5 portes pourra vous être louée pour 360 €/mois.
Une DS3 Givenchy Le Makeup

La DS3 s’offre une petite beauté avec une étonnante édition limitée nommée Givenchy Le MakeUp. Elle est commercialisée à seulement 1 400 exemplaires à partir de ce mois de juin. Après la DS3 Inès de la Fressange, c’est donc avec Givenchy que les designers de chez DS ont travaillé. Cette édition limitée a été pensée pour répondre aux besoins des femmes pour qui la voiture est souvent un espace privilégié pour affiner leur maquillage avant de prendre la route. La carrosserie arbore une peinture unique, spécialement développée pour ce modèle. Il s’agit d’un blanc perle texturé, baptisé Blanc opalin. Le vernis utilisé donne donc à la DS3 un toucher granuleux et est une exclusivité mondiale. En guise de couleur contrastante, la teinte Whisper est utilisée notamment sur le toit, les jantes et les rétroviseurs. L’intérieur est quant à lui également unique en son genre. Notons la présence d’un compartiment spécifique situé dans l’accoudoir central afin d’accueillir un kit de maquillage. Il est intéressant de remarquer qu’un vernis à ongles de la même couleur que les éléments contrastants de la carrosserie a été développé spécialement pour l’occasion. En ce qui concerne les équipements, rien n’a été oublié. Il s’agit en fait de la version la plus haut de gamme à laquelle ont été ajoutés les équipements de l’édition limitée. Côté motorisation, nous retrouvons les classiques moteurs essence PureTech et THP ainsi que les moteurs Diesel BlueHDi. Le prix de base est de 25 200 € pour la version coupé et 27 700 € pour la version découvrable.
Une Smart Brabus plus puissante

La Smart Brabus revient avec un trois cylindres turbo de 109 ch pour un couple de 170 Nm. Les performances sont donc en hausse, sans pour autant devenir exceptionnelles. La Fortwo abat le 0 à 100 km/h en 9,5 secondes et la Forfour atteint 180 km/h en vitesse de pointe. Le moteur est plus puissant mais ce n’est pas la seule amélioration. La Smart Brabus profite d’une alimentation air du moteur optimisée, de suspensions sport 20 % plus fermes et d’un ESP spécifiquement adapté. Elle s’offre un système Direct Steer Sport pour un meilleur retour d’informations de la direction ce qui permet un contrôle optimisé et un plus grand plaisir de conduite. La transmission à double embrayage Twinamic à six vitesses offre un temps de réponse 40 % plus rapide et des rapports plus courts pour une configuration générale plus sportive. Quant au système d’échappement Sport Brabus, il est lui aussi revu et encore plus agréable à l’oreille. La nouvelle Smart Brabus sera disponible dès le mois de juillet en version Fortwo, Fortwo Cabrio et Forfour. Elle conserve les éléments qui ont fait sa force avec des jantes encore plus grandes, une carrosserie spécifique et un bouclier arrière avec une double sortie d’échappement. Ceux qui en veulent davantage se tourneront vers la version “Brabus Xclusive” avec sellerie Nappa et cuir noir aux surpiqûres grises, sièges chauffants, tableau de bord aspect cuir et tissu, horloge et compte-tours Brabus, badges exclusifs ou encore tapis de sol Brabus.
La Coccinelle Dune, so vintage

Tandis que la mode est de surfer sur la vague vintage, la plupart des constructeurs dévoilent petit à petit des modèles qui sentent bon l’art de vivre et les années 1970. Et s’il y a bien un constructeur qui n’est pas en manque, c’est Volkswagen. En effet, la marque allemande nous confirme enfin le renouveau de la Coccinelle Dune. Pour la petite histoire rappelons que c’est à la fin des années 1940 que le premier directeur de Volkswagen, Heinrich Nordhoff, proposa de réaliser une version cabriolet de la déjà très célèbre et adorée petite Coccinelle. Pour ce faire, il demanda l’aide de deux sorciers de l’automobile, à savoir Hebmüller et Karmann, qui proposèrent tous deux leurs propres versions de la Coccinelle. Loin d’imaginer l’impact qu’aurait cette idée, ces versions découvrables connurent finalement un vrai succès commercial et la version Karmann fut un des cabriolets les plus vendus de son époque. Plus tard, des versions plus baroudeuses, équipées de puissants V8, voient le jour, ce sont les Dune Buggy. L’histoire continue puisque jusqu’à présent, aucune autre auto ne symbolise aussi bien les années 1960 et 1970 que la Dune Buggy, et Volkswagen l’a bien compris ! C’est ainsi que 77 ans après la création des premières Coccinelles découvrables, Volkswagen ferme la boucle des modèles “lifestyle” avec la Coccinelle Dune. Basée sur la Coccinelle classique, cette version Dune reprend tous les éléments de la Dune d’antan. Sa garde au sol est surélevée, ses voies sont élargies afin d’accueillir des jantes spécifiques “Canyon” de 18″ et les pare-chocs sont également revus. Son bouclier avant paraît bien plus agressif, notamment grâce à une large entrée d’air. Le capot se voit lui aussi agrémenté d’une entrée d’air caractérisant le modèle Dune. La partie arrière est également modifiée, notamment grâce à un imposant becquet noir. La Coccinelle Dune est disponible aussi bien en version coupé qu’en cabriolet. Volkswagen propose cinq moteurs pour ce modèle, dont trois moteurs essence et deux moteurs Diesel. Les puissances sont ainsi très variables, faisant débuter la Dune à 105 ch pour la faire culminer à 220 ch.

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires