Audi Q8 : un SUV coupé qui a du style

Audi Q8 : coupé et inédit

Nouveau SUV coupé Audi Q8

La famille des SUV s’agrandit chez Audi : du Q2 jusqu’au Q7, le Q8 vient tout juste d’arriver pour trôner sur la gamme. Pour ce nouvel opus, le ton Audi est bien présent mais il renforce tout de même son identité avec quelques touches d’exclusivité. C’est notamment le cas de son immense calandre octogonale au 6 barrettes verticales. Sa gueule prend en agressivité. Pour accentuer son dynamisme, la bête s’équipe d’une ligne de toit fuyante, de jantes pouvant atteindre les 22’’ et de 2 imposantes entrées d’air. A l’arrière, c’est une nouvelle signature lumineuse qui fait son apparition : les feux sont reliés par une bande lumineuse soulignée d’un bandeau noir.

A l’intérieur, c’est le grand confort. Son empattement de presque 3 mètres permet à ses passagers d’avoir un espace plus que généreux pour leurs jambes. De plus, pour un coupé, la surface prévue pour les têtes est riche. Quant au volume de coffre, il affiche un beau résultat avec un volume de 605 litres. Encore mieux, grâce à la banquette rabattable (en option), l’espace disponible peut atteindre les 1 755 litres.

Côté équipements, le Q8 a fait le plein de gadgets comme pour la dernière Audi A8. On compte pas moins de 39 aides à la conduite, ce qui lui vaut le titre de véhicule autonome de niveau 3.  Pour vous montrer qu’il ne rigole pas, il a adopté un régulateur de vitesse adaptatif qui se cale sur les limitations de vitesse. Il dispose aussi, comme sur l’Audi A7 Sportback, de 3 écrans digitaux. La planche de bord est épurée et bien plus ergonomique.

Un V6 286 ch dans le ventre

Intérieur du nouveau SUV coupé Audi Q8

Pour l’instant, sous le capot, le Q8 est seulement disponible avec un V6 3.0 TDI délivrant 286 ch et 600 Nm de couple, associé à une boîte Tiptronic à 8 rapports. Ses muscles saillants font de lui un monstre de 2 100 kg. Mais, avec un châssis travaillé en aluminium, il n’est pas près de faire l’impasse sur les performances. En effet, ce léger embonpoint ne l’empêche pas d’abattre le 0 à 100 km/h en 6.3 secondes et d’atteindre les 250 km/h. Pour couronner le tout, le SUV a adopté une hybridation de 48V, plutôt douce, mais qui permettra d’obtenir un gain de 0.7 l/100 km.

Pour accompagner son puissant bloc, le Q8 s’équipe de série de la fameuse transmission intégrale Quattro 60/40 ainsi que de la suspension pilotée. Toutefois, si vous souhaitez les 4 roues directrices et la suspension pneumatique, vous devrez mettre la main au portefeuille. Ces équipements ne feront pas de lui un grand baroudeur, mais il pourra toutefois emprunter quelques chemins tumultueux.

Enfin, en 2019, une version diesel viendra compléter l’actuel bloc nommé 50 TDI. Cette dernière, appelée 45, développera 231 ch. Mais ce n’est pas tout, un bloc encore plus puissant, surnommé 55, est en cours de préparation, soit un V6 3.0 TFSI 340 ch.

Question tarifs, le constructeur aux anneaux n’a encore rien communiqué : affaire à suivre !

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires