Du changement pour la Volkswagen Arteon

Design : du changement, pourquoi donc ?

 La Volkswagen Arteon réduit de moitié ses motorisations

Commercialisée il y a à peine un an, la Volkswagen Arteon accueille d’ores et déjà quelques petites modifications. Elle vient remplacer la CC qui a tiré sa révérence après une carrière longue de 8 ans. Cette dernière avait connu un très beau succès reconnu à l’international.

L’Arteon est le modèle le plus racée de Volkswagen. Ses courbes incisives et son allure de grand coupé séduisent dès le premier regard. Difficile de résister à ce joli minois. C’est pourquoi les modifications ne concernent pas sa silhouette. Toutefois, il est dommage qu’elle ne dévoile pas un nouvel intérieur à qui on reprocher de manquer d’originalité. Eh oui, son allure a complétement cannibaliser l’habitacle de l’Arteon.

Motorisations réduites de moitié

La Volkswagen Arteon réduit de moitié ses motorisations

Le plus gros changement se trouve au niveau des motorisations. Le catalogue de ces dernières fond à vue d’oeil. On les comptait au nombre de 8, mais désormais seulement 4 montrent le bout de leur nez. En effet, les blocs 1.5 TSI 150, 2.0 TSI 190 et 280 et 2.0 BiTDI 240.

Parmi les 4 survivantes, seulement 1 bloc essence fait parti du lot. Il s’agit d’un moteur 1.5 TSI 150 avec boîte robotisée double embrayage. Côté diesel, l’inventaire affiche un 2.0 TDI 150 en BVM6 ou DSG7 et un 2.0 TDI 190 DSG7 4Motion.

Contrairement à d’autres constructeurs ou à sa Passat, Volkswagen n’a pas profiter de ces changements pour revoir et réduire le nombre de finition. Cette dernière est au nombre de 5, la berline est restée fidèle : le niveau d’entrée de gamme Arteon, Arteon Elegance, Arteon Elegance Exclusive, Arteon R-Line et enfin la version haut de gamme baptisée Arteon R-Line Exclusive.

Vous vous rappelez surement mais la Volkswagen Arteon avait atteint des sommets en termes de prix. Ses tarifs l’ont propulsé sur le devant de la scène parmi les plus grandes. Mais face à des Audi A5 Sportback ou bien des BMW Série 4 Gran Coupé, la berline généraliste ne faisait pas le poids sur le segment des premiums.

Mais avec la réduction des motorisations, les malus ont largement diminués : une bonne nouvelle.  Les tarifs démarrent désormais à partir de 40 210 € et peuvent grimper jusqu’à 57 040 €.

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires