La nouvelle Nissan Leaf sera presque autonome

Les nouvelles aides à la conduite telles que le maintien dans la voie, la détection d’angle mort et le régulateur adaptatif de vitesse permettent aux modèles d’aujourd’hui de prétendre à une autonomie quasi complète sur voie rapide. Mais Nissan compte offrir toutes ces aides à la conduite à sa citadine électrique Leaf en un seul dispositif d’assistance : la technologie ProPilot. Si le constructeur travaille sur ce type d’équipement depuis des mois, la prochaine Leaf, dont la présentation est imminente, sera le premier modèle de la marque nippone à inaugurer ce système. Cela marque une volonté du constructeur de démocratiser les technologies de conduite semi-autonome, jusqu’à présent réservées aux véhicules haut de gamme, en l’intégrant sur des modèles plus accessibles du segment généraliste.

Grâce à l’activation par une simple pression sur un bouton, l’outil ProPilot assistera le conducteur sur voie rapide et autoroute pour accélérer, ralentir et guider le véhicule en le maintenant dans sa voie. Si rien n’a été spécifié quant à la capacité de l’outil à gérer les dépassement de manière autonome, il reste bien utile pour les habitués des longs trajets. Mais le constructeur japonais n’entend pas s’arrêter là et prévoit d’optimiser encore le système afin d’offrir au véhicule une mobilité autonome en zone urbaine. Pour autant, la marque n’a pas précisé si ces mises à jours seront progressivement disponibles sur la nouvelle Leaf via le système connecté comme chez les modèles Tesla ou s’il faudra attendre encore une génération pour profiter de ces évolutions.

En complément de ce dispositif, le teaser dévoilé lors de l’annonce de Nissan révèle également la présence d’une instrumentation digitale en prolongement de l’écran tactile pour projeter les informations de ProPilot.

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires