Le casse du siècle chez Land Rover

Dans la nuit de mardi à mercredi dernier, un cambriolage spectaculaire à la sauce hollywoodienne a eu lieu dans une usine de Land Rover, située à Solihull en Angleterre. Les braqueurs ont dû faire deux allers-retours entre l’usine et Coventry (30 km plus loin) pour transporter l’ensemble de la marchandise dans un poids-lourd volé, passant et repassant allègrement les filtrages de sécurité. Du jamais vu !

En tout, le butin s’élève à 3,8 millions de dollars soit environ trois millions et demi d’euros. D’après les journaux britanniques, le premier vol se serait déroulé en six minutes et devant les caméras de surveillance. Aucune effraction n’a été commise. Les voleurs sont entrés par le portail principal et n’ont été soumis à aucun contrôle de sécurité, ce qui amène les autorités à penser qu’ils disposaient d’autorisations et qu’il pourrait donc s’agir d’employés, anciens ou actuels de l’usine. Le fait que les cambrioleurs aient mis si peu de temps à terminer cette opération rondement menée prouve en outre qu’ils connaissaient bien les lieux.

Par ailleurs, l’usine de Solihull n’en est pas à son premier casse : il y a trois ans, un autre vol de moteurs neufs y avait eu lieu dans des conditions similaires, pour un montant d’un million de livres sterling (soit 1,162 million d’euros). Ce cambriolage avait été passé sous silence à l’époque, et cinq personnes avaient été interpellées. Selon la police britannique, il y a tout lieu de croire qu’il s’agit de la même bande pour les deux vols.

Si les remorques du 40 tonnes volé ont été retrouvées, aucun suspect n’a encore été interpellé. Néanmoins, la police britannique offre une récompense à toute personne détenant des renseignements sur ce qui s’est passé la nuit du 31 janvier au 1er février.

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires