Le nouveau Nissan X-Trail reçoit la conduite semi-autonome

Une nouvelle calandre

Trois mois après la révélation du nouveau Nissan Qashqai, le constructeur s’attaque désormais à son second SUV. Le X-Trail vient donc de passer par la case restylage en adoptant la même signature lumineuse que son petit frère, symbolisée par une face avant redessinée. Celle-ci arbore un V chromé élargi entouré d’un bouclier noir au design plus anguleux, pour un regard plus agressif. Les retouches à l’arrière sont minimes et concernent essentiellement de nouveaux blocs optiques à LED.

Une meilleure qualité perçue

Parmi les nouveautés dans l’habitacle, on notera surtout l’arrivée d’un volant multifonction à méplat, en cuir et chauffant sur la finition la plus haut de gamme, nommée Tekna. Le système multimédia NissanConnect reçoit quant à lui une nouvelle interface plus intuitive. Dans sa version cinq places, le Nissan X-Trail adopte un volume de coffre plus généreux qui passe de 550 à 565 litres.

Le Nissan X-Trail reçoit la conduite semi-autonome

Afin de pouvoir se faire une place dans le segment surreprésenté des SUVs, Nissan a souhaité doter le X-Trail de nombreux équipements. Le modèle japonais accueille notamment l’alerte anti-collision à l’arrière, la reconnaissance des piétons, le freinage d’urgence et la surveillance des angles morts. Mais l’innovation se retrouve surtout avec l’arrivée du système de conduite semi-autonome ProPilot. Disponible en 2018, cette technologie permettra de contrôler la direction, l’accélération et le freinage du véhicule dans sa voie, sur voie rapide en cas d’embouteillage ou à vitesse de croisière.

Côté motorisation, le Nissan X-Trail restylé sera toujours disponible avec un bloc essence DIG-T de 163 ch et en diesel dCi de 130 ou 177 ch. Sa commercialisation débutera en novembre prochain.

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires