Le Q7 Audi e-tron 3.0 T Quattro met les watts

Quatre modes de fonctionnement
Les ingénieurs d’Ingolstadt ont couplé une batterie lithium-ion à un six cylindres TDI de 3 litres, avec une transmission intégrale permanente. Lors du démarrage de la voiture, l’électrique est prioritaire. Puis le conducteur a le choix entre quatre modes de fonctionnement : EV pour un tout électrique ou alors un mode hybride. Dans ce dernier cas, la gestion hybride décide librement du mode de conduite. Deux autres modes permettent soit de stocker l’énergie électrique disponible, soit de recharger la batterie.
1 410 km d’autonomie
Après recharge de la batterie et une fois le plein de gas-oil effectué, l’auto peut parcourir 1 410 km, une autonomie suffisante pour traverser la France. La batterie offre une autonomie de 56 km, sans l’aide du moteur thermique.
Les performances sont également au rendez-vous. Grâce aux 373 ch disponibles, le Q7 e-tron abat le 0 à 100 km/h en 6 s et atteint les 225 km/h. Audi annonce une consommation de moineau, avec 1,7 litre/100 km, soit moins de 50 g de CO2/km.
Gestion thermique
Avec le lancement du Q7 e-tron, Audi propose un système de gestion thermique constitué d’une pompe à chaleur qui utilise la chaleur résiduelle des composants électriques. Une première sur une voiture de série, permettant de préserver au mieux la charge de la batterie, jusqu’à 20 %.
Tableau de bord virtuel
Le Q7 e-tron est doté en série du virtual Cockpit. Toutes les informations nécessaires au conducteur peuvent s’afficher sur son tableau de bord. Il peut ainsi récupérer la gestion du système e-tron, les statistiques, le niveau de batterie… Il aura également accès à toute une panoplie d’aides à la conduite, comme l’assistance anti-collision. Les premiers modèles arriveront dans les concessions françaises à partir du printemps 2016.

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires