Test EuroNCAP : de l’excellence à la catastrophe

Sécurité : la crème de la crème

Hyundai Kona Test Euro NCAP 5 étoiles

Parmi les lauréats, le segment Premium est bien représenté avec la BMW 6 Séries GT et le Jaguar F-Pace. C’est ce dernier qui obtient les meilleurs résultats des dix derniers tests effectués par l’organisme européen NCAP. Le SUV anglais est récompensé d’une note de 5 sur 5 pour l’ensemble des essais effectués. Il brille tout particulièrement en matière de protection des adultes et ses équipements de sécurité convainquent à 72%.

En dehors du marché Premium, le Hyundai Kona s’en sort également avec brio en obtenant lui aussi la note espérée de 5 sur 5. S’il réussit facilement l’épreuve du choc frontal et celle de l’impact latéral, les tests sur la protection des piétons se montrent un peu moins concluants.

Test EuroNCAP : ça passe !

DS 3 Test Euro NCAP 3 étoiles

Avec trois étoiles, l’Alfa Romeo Giulietta, la DS 3 ou encore le Dacia Duster se débrouillent bien. Ce dernier pêche principalement dans les aides à la sécurité, qui ne sont pas suffisantes d’après l’Euro NCAP. C’est en protection des adultes qu’il obtient le meilleur résultat avec 71%. Il en va de même pour les deux autres véhicules testés qui déçoivent encore plus nettement par leur manque d’équipements de sécurité. L’Alfa Romeo et la DS récoltent respectivement 25% et 29%.

On est finalement très loin du Volvo XC60 et de ses 95%. Sur l’ensemble des voitures mises à l’épreuve en 2017, il est clairement le plus sécuritaire avec la meilleure note dans chacune des catégories. La firme suédoise l’a promis : d’ici quelques années, monter dans une Volvo ne présentera plus aucun risque.

Le premier zéro pointé

Fiat Punto Test Euro NCAP 0 étoile

Cette année, la Fiat Punto marque l’histoire des tests Euro NCAP : il s’agit du tout premier modèle à n’obtenir aucune étoile. En effet, en 12 ans de carrière, le constructeur n’a quasiment pas apporté de mise à jour à son véhicule en termes de sécurité. Résultat : les standards exigeants de l’organisme, durcis depuis, ne sont plus respectés. Les deux principaux critères ayant évolué depuis 10 ans sont la vitesse à l’impact et la capacité à éviter les blessures.

Dans ce crash test, on reproche à la Fiat Punto une mauvaise protection des passagers, à l’avant comme à l’arrière. Ce qui porte préjudice à la citadine, c’est encore une fois son manque d’équipements sécuritaires. Elle n’est pas dotée des quasi-obligatoires freinage d’urgence automatique avec détection de piéton, régulateur de vitesse ou encore l’alerte de franchissement de ligne.

Essayez les derniers modèles auto

– Service gratuit

– Dans les concessions les plus proches de vous

– Tous les nouveaux véhicules neufs de nos marques partenaires